Randonnée sauvage dans Le Dévoluy

Avant de déménager en Haute-Savoie, un de mes points de vue favoris était la Tête de Girbault dans le massif du Dévoluy. Au pied de la Tête de Claudel dans le prolongement de la Montagne de Faraut, il n’y a pas de sentier pour y accéder. Simplement une belle ascension libre à flan de montagne dans un décor sauvage et majestueux !

img_1674

Au départ du col du Noyer, à 1664m d’altide, il faut d’abord prendre la direction du col de la Somme, avant de rapidement s’écarter du chemin pour trouver sa voie sur le vallon de droite. Là commence la montée… et 2,5 km de distance pour 650m de dénivelé, autant dire que c’est une belle montée.

Randonner en mode freeride

Rien de bien compliqué, si ce n’est avoir du courage et prendre son temps pour atteindre le sommet sans être complètement épuisé. Une fois en haut, de gros cairns jonchent la crête depuis laquelle la vue sur la vallée du Dévoluy et le col du Noyer est unique. On aperçoit le haut du plateau de Bure et l’observatoire de l’IRAM lorsque le temps est dégagé. Enfin à l’opposé, on devine certaines parties de la vallée du Champsaur et les Ecrins au loin.

img_1663

Réellement sauvage

Cette randonnée est un véritable moment d’évasion et d’aventure. On se sent libre, coupé du monde, et au dessus de tout. Comme si le temps s’arrêtait là-haut, on aimerait y rester le plus longtemps possible pour scruter les pierres, les arrêtes environnantes et les animaux surpris de croiser des marcheurs par ici.

Pour redescendre, deux options s’offrent à vous :

  • Soit revenir sur vos pas, mais attention le terrain est très pentu et glissant dans les pierriers (surtout au début).
  • Soit suivre la crête à la descente pour s’engager sur l’autre versant en direction de la vallée du Dévoluy. Bien qu’il n’y ait aucun balisage, on devine des traces et sentiers empruntés par les amoureux du coin !

La seconde option vous permettra de remonter par la route du col du Noyer dans la vallée et avec un peu de chance vous croiserez quelques marmottes, qui sont très nombreuses dans le secteur 🙂

img_1678

J’ai fait cette randonnée plusieurs fois au printemps 2017. Pour les plus courageux, il est aussi possible de poursuivre son ascension jusqu’à la Tête de Claudel qui domine la Tête de Girbault. Là encore, pas de sentier. Il suffit de suivre la crête, mais un couloir un peu technique nécessitera plus de prudence et il faudra faire un peu d’escalade sur quelques mètres. Si vous avez le vertige, je pense que vous pouvez passer votre chemin.

Ici ou ailleurs, la montagne est belle mais soyez prudents !


Carnet de voyage

1 réflexion sur « Randonnée sauvage dans Le Dévoluy »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close