La Tournette en passant par Rosairy

Salut tout le monde, en forme pour découvrir un nouveau sommet ? Si vous êtes là, je pense que oui ! Alors direction le massif de la Tournette pour admirer tout ce qui fait la beauté du paysage Annecy Mountains 😉

2609-2018-064918696370489724341.jpeg

Je vous en avais parlé il y a quelques jours avec un court article. Cette fois, nous allons grimper ensemble du parking de Belchamp jusqu’en haut de cette belle montagne. J’espère que les photos vous plairont, j’ai choisi les plus immersives pour vous faire découvrir le paysage tel que nous l’avons vu !

2609-2018-054413794986364276603.jpeg

On ne triche pas ici ! On grimpe, on court, on trotte et on dégaine l’appareil photo dès que l’occasion se présente. Je ne vous explique pas le tri qu’il faut faire sur l’ordi en rentrant à la maison haha 😄 Pour cette nouvelle balade, ça monte quand même pas mal et ça en vaut vraiment la peine. J’ai l’impression de dire la même chose à chaque fois. C’est vrai quoi, si l’on prend les Aravis, la Haute-Savoie, ou même plus largement les Alpes, il y a une multitude d’itinéraires tous plus magiques les uns que les autres !

2609-2018-054117394983399562605.jpeg

Après s’être garé au bout de la route de Belchamp d’en Haut, on emprunte le chemin qui devient rapidement un sentier à travers les arbres. Profitez de l’ombre sur ces 2 premiers kilomètres, car la suite se fera en alpage, puis au milieu des roches.

2609-2018-054588894988115257486.jpeg

On ne tarde pas à rejoindre le joli refuge de Rosairy. Malheureusement fermé, ce dernier doit être vraiment sympa, car il offre une vue de dingue sur la vallée du Fier et sur Manigod. Plus loin, c’est toute la chaine des Aravis qui apparait. Le Mont Blanc se cache timidement derrière 🙂

2609-2018-064581396367116768459.jpeg

Après le refuge de Rosairy, place au col du même nom que l’on rejoint en 15 à 20 minutes. On découvre alors les contreforts de la Tournette et Talamarche. Et plus on monte plus on peut apercevoir Annecy dans la vallée voisine !

Vous qu’on est bientôt arrivé ? Bah non, une petite moitié est faite. Après avoir contemplé le creux de la vallée voisine, on poursuit notre ascension en alpage et peu à peu les roches se font plus présentes. On comprend rapidement pourquoi il faut être prudent à la Tournette en ski de randonnée lorsque l’on découvre les jolies crevasses qui jonchent le massif.

2609-2018-061739395228450136737.jpeg

C’est très calcaire et le paysage devient plus minéral à mesure que l’on progresse. Toutefois pas de danger, le sentier n’est pas difficile et très bien balisé. De larges marques de peinture indiquent la marche à suivre !

2609-2018-065940396380706984218.jpeg

On aperçoit alors ce qui semble être le haut de la Tournette, celui que l’on nomme le Fauteuil. Un promontoire rocheux qu’il faut escalader. Mais, vous verrez ça très bientôt !

L’excitation monte, ça y on croise le sentier du col de l’Aulp qui monte depuis le versant annécien de la Tournette. Beaucoup de monde empruntait cet itinéraire ce jour-là d’ailleurs. Nous avons été plus tranquilles du côté de Thônes. Enfin, chacun ses goûts 😛

Une montagne, de la roche et c’est beau !

Non, je ne suis pas à court de descriptif aujourd’hui. C’est juste que le paysage parle de lui même et on se passe de commentaire. Une belle photo sera plus parlante qu’une longue phrase. Alors voilà même plusieurs photos 😉

C’est un dernier coup de cul qui attend ceux qui souhaitent atteindre le sommet. La vue est déjà très belle au pied du fauteuil mais pour y grimper il ne faudra pas avoir le vertige. Comme je le disais en rigolant lors de cette randonnée : « le Fauteuil, pour s’y assoir il faut le mériter ».

2609-2018-063996596361268946425.jpeg

Rien de bien méchant, mais juste assez de vide pour faire peur aux plus sensible. On avance sur quelques mètres à l’aide de câbles, de marches taillées dans la roche et d’échelles. Une fois au sommet le rideau tombe et on peut profiter de la vue à 360 degrés. Le lac d’Annecy et toutes les montagnes voisines sont là !

2609-2018-064421496365517441960.jpeg

Le spectacle est unique. On peut prendre de la hauteur depuis d’autres sommets dans le coin, mais la Tournette occupe une place centrale sur le territoire ! Pas étonnant qu’elle soit autant fréquentée…

Ha oui, je me permets un petit conseil pour y aller et être tranquille : préférez le printemps et l’automne – en gros hors vacances – pour vous y rendre. Sinon vous risquez d’y croiser beaucoup de monde. Tout est relatif évidemment, mais c’est mon côté sauvage qui parle !
La descente se fait par le même chemin. Je vous laisse donc lire l’article à l’envers… !?! Mais qu’il est drôle aujourd’hui, il a dû bouffer un clown.


Carnet de randonnée


Et en vidéo, ça donne ça

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close