Rando en Auvergne, les spots à voir

Covid19 oblige, on voyage en France. Et ça n’est pas plus mal, c’est l’occasion de découvrir du pays. Direction donc la région voisine, j’ai nommé l’Auvergne. Le printemps étant trop froid pour traverser la chaîne des Puys en mode trek, il a fallu opter pour une solution plus confortable, mais tout aussi sportive : 6 jours de randonnée avec 4 hébergements différents. 

Le format idéal pour couvrir un maximum de chemins et partir à la découverte de ce charmant massif que beaucoup boudent, à tort ! Que vous pratiquiez la randonnée, le trail, le VTT ou le cyclo, voici donc un best of qui je l’espère vous donnera envie d’aller y faire un tour.

Étape 1. AUTOUR DE VOLVIC

Le soleil était avec nous pour attaquer les vacances. En posant nos sacs à dos à Volvic, nous avons démarré gentiment avec une belle boucle sur les hauteurs du village. On suit d’abord un petit chemin de croix pour sortir des maisons et profiter de la vue. Puis direction le château de Tournoel avant de plonger en forêt et de revenir en direction de la source de Volvic avec une belle vue sur la chaîne des Puys au loin. Une belle balade sans difficulté où nous avons croisé des trailles, des vététistes, des cavaliers et de nombreux autres randonneurs. Avec la pluie de ce mois mai 2021, tout le monde était de sorti pour savourer un peu de soleil !

Après avoir gambadé toute la matinée, une petite excursion au Gour de Tazenat s’imposait pour un pique-nique les pieds dans l’eau. Très prisé l’été, ce lac installé dans un cratère est vraiment agréable pour une pause fraicheur, une balade facile, ou tout simplement en prendre plein la vue. 

Étape 2. DÉCOUVERTE DES PUYS

Courir sur des volcans. Dit comme ça, c’est original. Eh bien, c’est ce que nous avons fait entre 2 averses à quelques kilomètres du Puy-de-Dôme. Joli mélange de basalte et de végétation, les puys ont la particularité d’être facilement accessibles à pied. Contrairement aux vallées alpines que j’ai l’habitude d’arpenter, là le terrain est beaucoup moins fatigant, mais tellement ludique. 

Étape 3. ESCALE À ORCIVAL 

À partir de là, nous avons goûté au délicieux climat auvergnat de printemps. C’est-à-dire une bonne pluie et quelques belles  rafales de vent. Pour ne rien vous cacher, on se serait cru en Bretagne, mais sans la mer ! 

Mais comme, nous ne sommes pas en sucre, pas question de rester dans notre petit gite à attendre que ça passe. En partant d’Orcival, direction donc la roche branlante, une curiosité géologique sur les hauteurs du village. Compter 8km aller-retour en quittant le village à travers un joli chemin de croix qui grimpe derrière l’église et qui vous fera traverser un beau plateau. Avec le vent de face à la montée, c’était folklorique. Alors je vous souhaite une meilleure météo pour que vous en profitiez un peu plus que moi !

Étape 4. LE TOUR DU SANCY

Changement de vallée, changement de météo, changement de décor… J’attendais impatiemment d’arriver au Mont-Dore, car j’y avais repéré un bel itinéraire passant au coeur du Sancy, sur les Crêtes de Chaudefour et vers une belle cascade avant de redescendre sur la ville. Avec 15km et 1000m de dénivelé sur le papier, j’avais tout simplement envie de le faire en courant. 

Après une bonne nuit de sommeil, je passe le nez par la fenêtre en préparant le petit déjeuner et là je vois un beau soleil, un peu de neige, sans oublier les beaux sommets du massif du Sancy qui nous attendent. Les prévisions météorologiques annonçant de la pluie pour l’après-midi, nous n’avons pas trainé. Résultat : 2H40 de trail, 16.5km et 1000m de D+. 

Mieux que du blabla… Les photos parlent d’elles même alors je vous laisse vous faire une idée :

Étape 5. LE PLATEAU DU GUERY

Avez-vous déjà randonné tout seul pendant de longues heures et sous une pluie battante ? Nous oui ! Toujours depuis Le Mont-Dore, nous avions repéré un bel itinéraire autour du Lac du Guéry, de son col et de son plateau. Sur les photos, la vue semblait top, mais on a surtout goûté au brouillard. 

On se serait cru coupé du monde. Mais voilà une bonne excuse pour revenir se balader avec le soleil au cours de prochaines vacances…

Étape 6. SUPER BESSE & LAC PAVIN

La pluie nous a suivis jusqu’au bout, mais rien ne nous arrête. Pour notre dernière journée, nous avons même eu de la neige et un guide. L’ami Baptiste,  que nous avions retrouvé en Haute-Maurienne il y a quelques semaines, était de passage chez ses grands-parents dans la région. 

Nous sommes donc allés courir tous ensemble pour visiter les environs. Départ depuis la station de Super-Besse et direction le lac Pavin. Encore un lac installé dans un cratère de volcan… Dommage pour la météo et les photos, mais c’était quand même une belle manière de finir notre séjour. 

Sur la route, le soleil est revenu pour nous dire au revoir. Alors on a pris notre temps en faisant escale dans les charmants villages de Besse et de Saint Nectaire

C’est sûr, on reviendra… Alors, à la prochaine l’Auvergne !

Publié par Pierrick

Montagne, Outdoor, Drone & Photos

Un avis sur « Rando en Auvergne, les spots à voir »

  1. Merci de nous faire partager cette superbe randonnée en Auvergne Hélas la météo cette année n’est pas idéale pour ce genre de trail mais il faut se consoler en disant  que la nature avait besoin de cette eau.Bonne semaine à vous deux Gerard et Marie Ange. 

    Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :