Weekend dans mon ancien chez moi

J’ai profité de ce pont de novembre pour retourner voir mon ancienne maison : les Hautes-Alpes. Et plus particulièrement le massif du Dévoluy où j’ai travaillé presque 3 ans.

Pour ce séjour express, il a fallu faire des choix. Oui, pas le temps de tout faire toutes les randonnées de la vallée ! Au petit matin, c’est donc au Vallon d’Âne que je suis parti faire un tour avec mon nouveau drone, le DJI FPV. Et, quoi de mieux qu’une balade que l’on connait par cœur pour profiter du paysage et ramener de belles images.

Le Vallon d’Âne

Les contreforts du plateau de Bure offrent un terrain de jeu merveilleux pour les marcheurs, les traileurs et l’hiver les amateurs de ski de randonnée. C’est là que nous allons aujourd’hui !

Départ de l’Enclus, un hameau en fond de vallée où se trouve la télécabine montant à l’observatoire du plateau de Bure. Le chemin grimpe d’abord dans la forêt de Bois Rond. On arrive rapidement en alpage. Après avoir passé une bergerie et une cabane, on s’enfonce dans la combe pour monter à un col permettant de basculer derrière la crête d’Âne. Celle-ci marque la frontière entre le vallon d’Âne et le vallon Froid par lequel la randonnée se termine.

Un bon petit tour sans difficulté de 10km et 550m de dénivelé. Autant vous dire qu’on ne voit pas le temps passer avec d’imposantes murailles de calcaire tout autour de nous !

Arrivé au col, il est temps de sortir le drone. Après avoir survolé la zone 2-3 fois, je me rapproche des crêtes pour jouer un peu avec l’engin et tenter de faire quelques plans assez proches du relief. D’ailleurs n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, la vidéo est juste là :

Le col du Noyer

Après un bon repas au restaurant l’Etincelle à Agnières en Dévoluy, une randonnée digestive s’imposait. Alors direction le col du Noyer !

Je ne pouvais pas faire l’impasse sur ce col. J’y ai passé des après-midi et des soirées à l’époque où je faisais du skateboard de descente. Je connais la route comme ma poche, mais je connais aussi très bien les points de vue alentours ; dont la Tête du Tourneau. Là encore, rien de bien méchant pour les jambes.

On se gare au refuge tout en haut du col et ensuite il n’y a plus qu’à grimper en suivant un petit sentier. On rejoint alors une belle crête avec d’énormes cairns et une vue à 360 degrés sur la vallée du Dévoluy et celle du Champsaur.

Un régal, surtout en fin de journée avec le soleil qui vient descendre en douceur côté dévoluard. Le temps de retourner à la voiture, la soirée commençait déjà à s’installer. Nous avons donc fait une escale à l’épicerie du village (La Souloise) pour acheter des bières du coin, avant de filer faire un sauna au Centre Sportif de Superdévoluy.

Un vrai programme de vacances quoi !


Mon matos pour cette aventure

Publié par Pierrick

Montagne, Outdoor, Drone & Photos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :