Direction le Refuge du Lindion

Ce 22 avril, j’avais envie de prendre de la hauteur pour voir si la neige était encore présente en direction de Talamarche. Et effectivement, c’était encore bien blanc. Difficile de progresser sans raquette… Nous (ma copine et moi) étions pourtant si près du but !

2104-2018-091122667852890081.jpeg

Mais revenons au début de cette histoire…

Pour faire chauffer les cuisses dans les environs d’Annecy, il y a plusieurs options. Une d’entre elles étant de monter jusqu’à la Pointe de Talamarche d’où la vue à 360 degrés est époustouflante. J’avais déjà eu l’occasion de découvrir ce secteur à l’automne dernier en débutant la randonnée depuis Alex, mais cette fois nous avons décidé de partir depuis Morette (juste à côté de Thones).

2104-2018-090822665543096391.jpeg

L’itinéraire est très bien indiqué depuis le parking de la nécropole. Une fois dans les bois, la montée commence sur un chemin qui a été retravaillé au bulldozer. On est loin du petit sentier en forêt, mais ça n’est pas désagréable. Le tracé file tout droit dans les arbres et on comprend rapidement que ça va grimper sec. Pour se donner du courage et profiter de la vue, vous pouvez vous retourner et admirer la vallée baignant dans de vertes nuances printanières.

2104-2018-091322669801978965.jpeg

Vous l’aurez compris, ça monte. Ça monte jusqu’au refuge du Lindion, qui trône dans un magnifique alpage à 1123m d’altitude. Et pour info, le départ est à 578m !

2104-2018-091222668800452042.jpeg

Le chemin continue ensuite en forêt et avec la fonte des neiges, le ruisseau en contre bas semblait au meilleur de sa forme. Petites cascades et mini-torrent offrait une jolie musique tandis que nous commencions à marcher dans la neige qui était restée là à l’ombre.

Une fois sortis du bois, on aperçoit facilement la Dent de Cruet sur la droite et le vallon du même nom s’ouvre à perte de vue devant nous. Malheureusement, c’est là que nous avons dû faire demi-tour. Nous étions en basket et la neige de printemps était vraiment très molle. Autant dire que les 300m de dénivelé restant auraient été longs (et peut-être même dangereux) pour atteindre la pointe.

2104-2018-090722663789672161.jpeg

Comme il était midi, nous avons donc décidé de redescendre au Refuge de Lindion, histoire de sortir du sac notre pique-nique.

De retour dans l’alpage, les pieds mouillés et le ventre en appétit, nous nous sommes installés sur la terrasse à une des grandes tables vides. En effet, le refuge compte une trentaine de couchage et sert quelques plats de mi-mai à mi-octobre ! D’ailleurs si ça vous intéresse, toutes les infos sont ici !

Sans arriver à Talamarche, c’est une belle randonnée que nous avons pu faire. Ce qui est sûr, c’est que j’y retournerai dans quelques semaines pour grimper jusqu’au sommet et vous faire profiter de la vue.

2104-2018-090522661772792663.jpeg

Peut-être même que j’aurai mon drone d’ici là 🙂

 

1 réflexion sur « Direction le Refuge du Lindion »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close