Solo sur les crêtes

Les choses sérieuses reprennent… en trail, en drone et en paysages à couper le souffle ! Voyant les montagnes blanchir depuis la vallée, ça me démangeait vraiment d’aller explorer de nouveaux sentiers en altitude. Ni une, ni deux, direction le massif de l’Etale à La Clusaz sur les hauteurs du col des Aravis.

Après une belle montée à travers les pistes de ski jusqu’au belvédère de Merdassier, je suis passé en mode freeride. L’idée étant de m’approcher du sommet en suivant une crête qui en ferait pâlir plus d’un. Si vous avez le vertige, asseyez confortablement et accrochez vous !

dji_0172

Si l’on n’a pas peur du vide, c’est tout simplement génial de se retrouver coupé de tout. Là-haut, le vent, quelques oiseaux et les premiers flocons offrent un spectacle qui laisse rêveur. Je suis très content d’avoir pu grimper sans difficulté en basket, mais j’ai aussi hâte d’y monter dans une bonne neige fraiche avec les skis de randonnée aux pieds.

dji_0162

Pas d’urgence. L’hiver a encore le temps d’arriver, mais l’envie se fait sentir ! D’ici là, je suis bien équipé :

  • Des Hoka One One Speedgoat 3 que je me suis dégotés en partenariat avec le site Plutosport.
  • Un bon pantalon de trail de chez Cimalp. Une marque française que j’ai découvert il y a peu et qui propose des vêtements techniques de qualité.
  • Mon fidèle sac d’hydratation Scott RC Trail dans lequel je glisse sans souci mon drone  Mavic Air.
  • Une belle paire de lunettes de soleil Cairn parce que, ça a beau être l’automne, le soleil tape encore bien.

Neige d’octobre dans les Aravis

Hey salut ! Avouez que vous ne pensiez pas me revoir 😉 Désolé pour ces quelques mois d’absence, mais entre un nouveau job, des projets, des compétitions et des entrainements, je n’ai pas eu le temps d’écrire. Par contre, pour les photos, j’en ai un bon paquet en stock et de belles sorties à partager. Si vous êtes là, c’est que vous êtes demandeurs… Alors on attaque avec le retour du froid et du blanc sur les sommets d’à côté.

dji_0127

Vous le savez peut-être déjà, j’habite en Haute-Savoie et plus particulièrement vers Thônes. Le parfait carrefour pour naviguer entre Annecy et les stations alentour, dont La Clusaz où je travaille. J’étais donc aux premières loges lorsque la neige a fait son retour la semaine passée. Après un week-end pluvieux de chez pluvieux, le ciel s’est bien dégagé le lundi matin. Laissant apparaître de beaux sommets fraichement saupoudrés.

dji_0143

Rien de bien fou… un tout petit centimètre… mais largement assez pour en prendre plein la vue ! Je suis donc monté en randonnée du côté de la combe de Balme à La Clusaz, avant de bifurquer dans la combe voisine de Torchère. Le drone dans le sac à dos, je me suis littéralement gavé. D’ailleurs, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire pour me dire ce que vous en pensez 🙂

On peut véritablement parler de beauté éphémère pour ces images, car tout a fondu en quelques jours. C’est le jeu de l’automne et des températures instables ! Mais, le froid aura tout le temps de s’installer sur les hauteurs pour nous poser un beau manteau neigeux où j’espère bien être un des premiers à aller faire ma trace le moment venu. D’ici là, je trotte, j’écris et je prépare encore plein de jolis trucs !

Aravis Sky Pursuit, mon prochain trail

Plus que 6 dodos ! Après avoir filmé l’événement l’an dernier, je serai sur la ligne départ de l’édition 2019 de l’Aravis Sky Pursuit. Autant dire que je compte les jours jusqu’au 13 et 14 juillet.

Étant bien installé dans la vallée de Manigod, je me devais de participer au moins à un trail dans les Aravis. Le calendrier et l’envie ont fait que mon choix s’est tourné vers la Sky Pursuit organisée par les Trailers des Aravis. Au programme en solo : le kilomètre de vertical de Manigod le samedi en fin d’après-midi, puis le dimanche la Sky Run du Passet et ses 24km pour 2000m de dénivelé.

img_0252

Ces derniers temps, je suis allé faire des reconnaissances du parcours que je connais déjà bien et le ‘nouveau’ parcours va être vraiment top. Pourquoi ‘nouveau’ ? Parce que les portions de course sur route ont été réduites au maximum afin de faire un trail quasi exclusivement sur sentiers. Au lieu des 20km initialement prévus, on passe à 24km et des poussières. Quelques kilomètres supplémentaires de bonheur, dont voici un aperçu.

img_0053

Et puis, autre nouveauté : le KV de Manigod a été réduit en distance. J’ai donc aussi hâte de grimper la Pointe de Merdassier sur une distance de 2.9km. Ouais, on ne fera pas de détour, c’est tout droit jusqu’au sommet !

2 jours de course, 2 jours d’effort… Au-delà du fun, cette nouvelle aventure me fera aussi une bonne préparation pour la partie course à pied du Triathlon Evergreen 118 qui m’attend en septembre. Mais chaque chose en son temps et place au plaisir !

Du trail pour tous les niveaux !

Pour les coureurs qui veulent tester la course en montagne sans aller s’épuiser sur plus de 20km, il y a une nouvelle course qui voit le jour cette année : le Trail du Dahu. Une boucle de 11.4km sans trop de difficulté. De quoi s’initier au trail en douceur entouré de belles montagnes.

img_0049

Pour la semaine à venir, on va y aller mollo et pour patienter je regarde les images faites l’an passé avec mon drone. A tout bientôt pour vous raconter comment la course se sera passée, d’ici là retrouvez-moi sur Instagram @pierrickexplore.

Le Dévoluy, retour en terrain connu

Il y a quelques jours, ou quelques semaines… Car oui, le temps passe vite. Nous avons passé 3 jours dans le massif du Dévoluy. Un charmant coin perdu des Hautes-Alpes où j’ai habité et travaillé durant presque 3 ans. Bref, un séjour plaisir où les souvenirs sont présents à chaque pas.

Même si je connais déjà bien ces montagnes, je ne me lasse pas de les admirer !

Jour 1 – Arrivée par le col du Festre et pause cascade

Après un petit coucou chez des amis à côté du Céüze, nous sommes arrivés par le col du Festre. Obligation donc de faire une halte à ce carrefour de nombreuses randonnées. Le temps était à la pluie mais rien ne nous arrête. Après avoir hésité à monter à Chauvet, nous avons revu notre programme et opté pour un petit coup d’oeil en direction du Vallon des Aiguilles (également appelé la Petite Mongolie).

IMG_1582

Toujours pas de soleil, mais ça n’est pas grave. L’ambiance était top. Personne, de la neige, du vent et une belle cascade nous attendait !

IMG_1589

Saute Aure… Cette cascade éphémère coule au printemps et parfois à l’automne. Eh bien, le timing était parfait pour profiter du spectacle. On a même eu droit à un arc-en-ciel sous nos pieds en la surplombant.

IMG_1578

Les nuages sont ensuite descendus et nous aussi ! Retour à la voiture quelques kilomètres plus bas, puis direction l’Auberge La Souloise au coeur de la vallée à Saint Etienne en Dévoluy. Installation, apéro, fromage… et un petit coup d’oeil à la météo du lendemain qui annonce des éclaircies.

Jour 2 – Errance entre l’Enclus et Rabou

Les prévisions météo annonçaient un temps radieux, mais le vent du nord avait entassé tous les nuages dans le fond de la vallée. Pile poil là où nous voulions randonner… Connaissant un peu le coin, nous n’avons pas changé nos plans, espérant que l’arrivée du soleil fasse monter et disparaître ce ciel chargé.

DJI_0750

Direction donc le hameau de l’Enclus au bout de la vallée du Dévoluy. L’endroit est connu pour son (triste) téléphérique et ses nombreux sentiers de rando qui permettent entre autres de grimper sur le plateau de Bure. La neige étant encore bien présente, pas de Bure au programme mais un petit tour en direction du vallon d’Âne.

Le ciel ne s’est pas dégagé tout de suite, mais l’ambiance était tout simplement TOP ! Je vous laisse admirer tout ça…

DJI_0749

Escale à la cabane du vallon d’Âne avant de redescendre à travers Bois Rond pour rejoindre l’itinéraire classique du col de Rabou. Le temps de traverser cette belle forêt, le soleil a commencé à se montrer.

IMG_1613

La suite est toute simple : une belle montée en alpage et Oka qui tente de courir après les marmottes. Et, une fois au col, c’était l’heure de sortir le pique-nique et d’admirer la vue.

Le retour se fait habituellement par le même chemin, mais personnellement je préfère suivre la rivière La Souloise. Nous avons donc quitté la trace pour dominer le cours d’eau et faire quelques images au dessus de ce qui pourrait ressembler à des petits canyons.

La vallée et le village se rapprochent rapidement et nous avons ensuite profité d’une bonne soirée. Anciens collègues, amis du coin et connaissances nous ont rejoint à l’auberge de Saint Etienne en Dévoluy pour un bel apéro, des pizzas et des discussions à n’en plus finir.

Jour 3 – Chill au col du Noyer

Le dernier jour étant le jour du retour en Haute-Savoie (hé oui, il faut bien rentrer à la maison un jour), nous avons décidé de tout simplement flâner au col du Noyer. Une route que j’ai ridé des journées entières en longboard !

DJI_0773

Le calme de l’intersaison, le soleil de printemps, le calme tout simplement ! C’était parfait pour sortir une fois de plus le drone afin de voir la vallée sous un angle nouveau.

DJI_0775

DJI_0772

Et en vidéo, ça donne ça :

Giboulées… un peu d’automne au printemps

On avait pourtant pris l’habitude de savourer les journées à rallonge et les températures qui remontent. Mais voilà, c’était sans compter sur les aléas météorologiques que l’on appelle si joliment les giboulées. Attention : hors de question de se plaindre ici, car vous le savez, rien ne nous arrête !

IMG_1077

Après avoir terminé cette belle saison de ski du côté de Manigod et avant de prendre de nouvelles fonctions dans la vallée voisine à La Clusaz, il restait un peu de place pour des congés. Le tour du lac d’Annecy et les montées au col de la Croix Fry n’ont duré qu’un temps. La pluie et la neige nous ont rattrapés ce week-end. C’était pourtant bien parti… dommage.

IMG_1073

Évidemment, avec un Half IronMan à venir, il faut continuer à s’entrainer… Alors à défaut de pédaler sur route avec le retour de la pluie et parfois même de la neige, je cours, je trotte et je randonne matin, midi ou soir. Les kilomètres s’enchainent, le corps s’habitue à la charge et tout le monde en profite. Hé oui, nous avons acheté un beau harnais et tout le matos pour le cani-cross.

Un chouette cadeau pour le premier anniversaire de notre sympathique husky Oka.

 

Cette semaine, j’ai également exploré de nouvelles montagnes. Une petite escapade à Chamonix avec mes futurs collègues a permis de découvrir La Folie Douce, quelques sentiers de trail au petit matin et de sortir une dernière fois les skis sur le domaine des Grands Montets.

Juste en dessous, c’est la vue dont je profitais en courant pendant que tout le monde dormait encore à l’hôtel. Pas mal pour débuter les vacances, non ?

IMG_0110

Voilà un résumé express des derniers jours. Les prochains seront bien remplis. Puisque la prochaine aventure au programme est le semi-IronMan à Aix-en-Provence dans une quinzaine de jours. Ensuite, la récup’ se fera avec un petit roadtrip entre Italie du Nord et Hautes-Alpes. On fera le plein de photos, de vidéos et de randos, ça je vous le promets.

IMG_6965

Allez, je vous laisse car je dois repartir courir m’entrainer. Bisous chez vous !

La fin de la saison a sonné

Les derniers skieurs profitent des quelques pistes encore ouvertes, et moi je profite des belles soirées que nous offre le printemps ! Ça aurait été trop bête de ne pas immortaliser le tout avec un petit vol de drone, non ?

Du coup, direction le Plateau de Beauregard pour une marche d’approche à la cool dans la neige. Une fois arrivé sur ce magnifique spot à la croisée des vallées de Thones, Manigod et La Clusaz, il n’y avait plus qu’à attendre que l’astre du jour descende se cacher.

Et là, le spectacle commence ! La neige encore bien présente, les chalets d’alpage inoccupés, la dameuse du domaine nordique qui fait son dernier tour des pistes avant la fermeture demain soir… Bref, le décor était parfait !

Faire sa trace

J’avais pourtant ressorti le vélo et rangé le manteau. Mais, la neige a fait son retour et la météo annoncée était trop belle pour ne pas retourner skier une dernière fois. C’est donc plein de motivation que nous sommes repartis à l’assaut de la Pointe d’Orsière avec Marine et notre fidèle husky Oka.

DJI_0702

À force d’y aller sur ce bout de montagne, je le connais presque par coeur. En trail, en randonnée, à ski… C’est un de mes points de vue préféré sur la vallée de Manigod et le Mont Charvin lorsqu’on arrive au sommet. J’y étais 7 jours plus tôt pour initier mon papa au ski de rando et c’est à chaque un pur plaisir de faire la montée et la (trop courte) descente à travers les alpages.

20190330_120343.jpg

Pour cette dernière sortie ski de rando, nous avions donc une neige de printemps un peu lourde de 30 à 40cm par endroit. Tantôt dure, tantôt poudreuse, nous n’allions pas faire les difficiles car nous étions seuls, tous les trois durant toute notre excursion !

20190406_115535.jpg

Drone dans le sac à dos et appareil prêt photo prêt à filmer, tous les bons moments sont en boite et désormais ils sont en ligne :